Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg Institut Viti-Vinicole du Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg
  Recherche
 x Erweiterte Suche
  Startseite | Links | Feedback | Kontakt Hilfe| Sitemap | Infos zur Site
      DruckenVersenden

> Startseite > Aktuelles > 2017 > Juli > Bulletin phytosanitaire N°09/2017 du 24 juillet 2017 pour la viticulture intégrée et biologique

Bulletin phytosanitaire N°09/2017 du 24 juillet 2017 pour la viticulture intégrée et biologique

One up

Situation actuelle

Mildiou : La pression est faible et les baies ne sont plus sensibles. Il suffit de protéger les feuilles avec des produits de contact.

Oïdium : Le risque d’Oïdium a diminué mais va perdurer jusqu’au début de véraison. Les baies restent sensibles pour les infestations tardives. Nous recommandons de contrôler régulièrment vos vignes.

La récolte commencera tôt, respectez les délais d’attente (DT) !

Informations en ligne:

Liens importants:

Tableaux récabitulatifs des produits phytosanitaires:

Base de données des produits phytosanitaires agréés:

I.) Pratiques viticoles

Déssèchement de la rafle: Voir bulletin phytosanitaire N°08/2017 du 10 juillet 2017 pour la viticulture intégrée et biologique.

Régulation de rendement: Des interventions de régulation de rendement (coupe de grappes entières) doivent être effectuées seulement après le début de véraison. Afin de ne pas surcharger les jeunes vignes, il est conseillé de procéder à la même méthode.

Enherbement hivernal: A partir de ce moment, un enherbement hivernal peut être ensemencé dans les rangs ouverts. Les mélanges contenant des légumineuses sont conseillés: Winterwicken (15 kg/ha), Wintererbsen (30 kg/ha) et Winterroggen (30 kg/ha) pour un ensemencement de chaque 2e rang. L'enherbement peut ensuite être retourné au mois d'avril/mai de l'année prochaine. Pour un enherbement pluriannuel: mélange de type "Wolffs-Mischung" avec 15 kg/ha pour chaque 2e rang (correspond à 40 kg/ha surface totale).

Drosophila suzukii : Cépages susceptibles (Pinot noir précoce, Pinotin, Roter Elbling) et raisins de table : Veillez à bien effeuiller la zone de raisins et garder l’enherbement interligne court. Les vignobles susceptibles d’atteinte doivent être contrôlés régulièrement après le début de véraison. L’institut viti-vinicole effectue une surveillance sur des sites sensibles soigneusement choisis en coopération avec le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) à partir du mois d’août. Vous allez recevoir des informations au rythme hebdomadaire par mail ou bien vous pouvez consulter notre site: http://www.ivv.public.lu

II.) Protection phytosanitaire


Volumes d'eau (L/ha) pulvérisation terrestre: max. 600 L/ha. Utilisez de préférence des buses anti-dérive de type injecteur. Les indications pour les traitements au tuyau sont marquées en italique. Utilisez les modèles de prévision VitiMeteo pour la planification du prochain traitement.Renouvelez le traitement après un accroissement de la surface foliaire de +350 cm2 (+2-3 feuilles)

Délai d'attente : Les indications concernant le délai d’attente des produits phytosanitaires doivent être respectées. Celles-ci sont marquées par un « DT ».

Raisins de table : Les raisins de tables ne doivent pas être traités avec le produit VERIPHOS ou avec des produits contenant du Folpet (FOLPAN, SANVINO, VINCARE, VALIANT FLASH)!

1.) Mildiou

L'objectif est de maintenir les feuilles nouvellement développées saines. Les grappes ne peuvent plus être atteintes. L’usage de produits de contact est suffisant et permet en même temps la prévention du développement de résistances.

CHAMP FLO AMPLI (2,0 L/ha; 200 ml/hl; DT : 21 jours); KOCIDE OPTI (2,5 kg/ha; 200 g/hl; DT : 21 jours); CUPROXAT (5,3 L/ha; 750 ml/hl; DT : 21 jours) ou FOLPAN (1,6 kg/ha; 100 g/hl; DT : 35 jours).

Viticulture biologique: 250 – 300 g/ha cuivre pur selon la situation de précipitations

http://www.dlr-rnh.rlp.de/dienststellen/oppenheim/html/am/vitimeteo_rlp/REM_weathergraph.png


2.) Oïdium

Il faut rester vigilant, car les raisins restent sensibles à l'oïdium jusqu'au début de véraison. Les infestations tardives ne doivent pas être sous-estimées ! N’appliquez plus le soufre mouillable. Nous recommandons l’utilisation de carbonates comme p.ex. VITISAN (8 -10 kg/ha; aucun délai d’attente) avec un adjuvant*. En cas de l’utilisation de carbonates, les intervalles de traitement doivent être tenus courts et les traitements sont à renouveler après des pluies.

Produits alternatifs: CANDIT (240 g/ha; 15 g/hl; DT : 35 jours); FLINT (240 g/ha; 15 g/hl; DT : 35 jours ); GEYSER (120 ml/ha; 12 ml/hl; DT : 28 jours), TOPAZ (320 ml/ha; 20 ml/hl; DT : 35 jours).

Vignobles avec attaque d'oïdium: traitement intermédiaire dans la zone de raisins avec un volume d'eau élevé (800 – 1000 L/ha): 10,0 - 12,0 kg/ha VITISAN + adjuvant*. Le traitement est à renouveler au besoin après quelques jours.

Viticulture biologique: 8,0 – 10,0 kg/ha VITISAN + adjutant* Attention : Ne mélanger pas les carbonates comme KARMA ou VITISAN avec Mycosin-Vin, Xentari WG ou Kaliwasserglas.

*Adjuvant: WETCIT (0,2%), PROFITAL FLUID (0,15%) ou COCANA (0,5%)

Attention:Dans les jeunes vignes et celles touchées par le stress hydrique, les carbonates (VITISAN) peuvent provoquer des brulûres en cas de forte dose appliquée en période très chaude. Pensez à adapter vos doses dans ce cas

Gestion des resistances: En cas d'application répétée de produits phytosanitaires appartenant à la même classe de résistance, il est conseillé d'intercaler un produit appartenant à une autre classe. Dans le cas des strobilurines (Candit, Flint), il est fortement recommandé d'intercaler deux applications. Les différentes classes de resistances sont visualisées à l'aide de lettres associées à chaque fois à une couleur precise. Voir ici: Rebschutzbroschüre.


http://www.dlr-rnh.rlp.de/dienststellen/oppenheim/html/am/vitimeteo_oidium_rlp/REM_oidium.png

3.) Botrytis


Une structure dense des grappes est à attendre cette année chez les cépages compacts. Dans ce cas, l’utilisation d’un fongicide anti-botrytis au stade « début véraison » est à envisager :

SCALA/PYRUS (2,0 L/ha; 125 ml/ha; DT : 28j)

SWITCH/SERENVA (1,2 kg/ha;60 g/hl; DT : 21j)

FRUPICA (1,2 kg/ha; 120 g/hl; DT : 21j)

Au maximum 1 application par an (soit Scala/Pyrus, soit Switch/Serena soit Frupica)

TELDOR (1,6 kg/ha; 100 g/hl; DT : 21j)

PROLECTUS (1,2 kg/ha; 80 g/hl ; DT: 21j)

Au maximum 1 application par an, soit Teldor, soit Prolectus

CANTUS (1,2 kg/ha; 75 g/hl; DT : 28j)

Au maximum 1 application par an. Attention: CANTUS fait partie comme LUNA EXPERIENCE du groupe SDHI. Limitez l’utilisation des produits SDHI à 3 traitements non consécutifs par saison.

Viticulture biologique: KALIWASSERGLAS/ POTTASOL: appliquer dans la zone de raisins jusqu’au BBCH 81 (véraison) à la dose de 3,0 L/ha (concentration: 0,5%). Attention : Ne pas mélanger KALIWASSERGLAS/ POTTASOL avec Mycosin-Vin, Xentari WG ou Vitisan ! Frictionnez la cabine du tracteur avec la cire avant le traitement pour faciliter le nettoyage.


4.) Black Rot:

Dans les vignobles juxtaposant des vignobles abandonnés, il est conseillé d'appliquer un produit avec un effet secondaire contre le Black Rot: produits à base de cuivre + soufre mouillable ou FLINT (240 gr./ha; 15 gr./hl) ou TOPAZ (320 ml/ha; 20 ml/hl) ou GEYSER (120 ml/ha; 12 ml/hl).

Viticulture biologique: produits à base de cuivre + soufre mouillable

-------------------------------------------------------------------

Protection de l’eau : Les restes de produits phytosanitaires ainsi que l’eau de nettoyage des cuves de pulvérisation ne doivent en aucun cas parvenir dans la canalisation, mais sont à épandre au sein des vignobles.
En cas d’intoxication ou d’ingestion : Appeler d’urgence la centrale antipoison belge au numéro gratuit (+352) 8002 – 5500. En cas d’intoxication par des substances chimiques, les médecins de la centrale peuvent donner des conseils de premier secours adéquats et déterminer le recours ou non à une intervention médicale. Site Internet : http://www.centreantipoisons.be

En cas de besoin d’informations ou de conseils supplémentaires, la section viticole de l’Institut viti-vinicole se tient à votre disposition :

Monsieur Robert MANNES; Tel 23 612 226; robert.mannes@ivv.etat.lu

Madame Mareike SCHULTZ; Tel: 23 612 220; mareike.schultz@ivv.etat.lu

Monsieur Serge FISCHER; Tel 23 612 218; serge.fischer@ivv.etat.lu



Communiqué par l’Institut viti-vinicole, section viticulture, 8, rue Nic Kieffer (B.P. 50) L-5501 REMICH

http://www.ivv.public.lu; info@ivv.public.lu



Zum Anfang der Seite

Copyright ©2012 Institut Viti-Vinicole   Rechtlicher Hinweis | Kontakt